Le livre est constitué en grande partie de questions et de réponses mais pas seulement. On y trouve également un discours d’encouragement lors d’une sesshin, la traduction de chants, des récits d’illumination de pratiquants et des correspondances et pour finir le récit autobiographique du parcours de Philip Kapleau. Ce livre est donc extrêmement riche et par conséquent impossible à résumer.