L’élaboration dont il est question dans cet ouvrage est une mise au travail de la pulsion au sein du cadre analytique. Elle permet de passer de l’acte à la pensée, du corps au langage, et de l’espace de la cure à la transformation en action dans le champ de l’expérience.
Trois processus successifs de la cure analytique sont envisagés : l’analyste reçoit les représentations que lui apporte le patient, en tentant de déceler les limites de la capacité représentative du sujet. Il offre un cadre et un étayage minimal adapté à chacun. Enfin, lorsque le matériel à élaborer est assez investi dans le cadre et le contre-transfert, l’analyste devra, pour le restituer, s’en dégager par une réflexion sur les options idéologiques de sa technique. Le but final est la mise en sens de ce matériel par le patient à partir des interprétations de l’analyste, et leur nécessaire perlaboration.