La négation et le refoulement dont la sexualité féminine a été l’objet à travers les âges et les cultures sont inséparables des représentations démesurées et violentes qui l’accompagnent. La « libération sexuelle » a principalement concerné les femmes. À ce bouleversement des représentations sociales de la sexualité correspond-il une transformation psychique équivalente ?