A certains stades de certaines analyses, le patient recherche en fait la haine de l’analyste, et ce dont on a alors besoin est une haine qui soit objective. Si le patient recherche une haine objective ou justifiée, il doit pouvoir la rencontrer, sinon il ne pourra pas sentir qu’il peut atteindre un amour objectif.

Donald W. Winnicott, La haine dans le contre-transfert