CY TWOMBLY – PHOTOGRAPHS

Château la Coste est heureux de travailler avec la fondation Nicola Del Roscio et La galerie Gagosian pour présenter une exposition spécialement organisée de photographies prises par le peintre américain Cy Twombly.

L’exposition comprend 30 photos couvrant des sujets tels que des espaces intimes, des paysages, des natures mortes prises entre 1985 et 2008.

De ces jours d’étudiant à l’université de Black Mountain dans les années 50 à sa mort en 2011 à l’âge de 83 ans, Twombly a capturé sa vie quotidienne en photo. Il a enregistré les paysages verdoyants de la Virginie et de la côte italienne, des détails de bâtiments anciens et sculptures, des intérieurs de studio, des natures mortes d’objets ou fleurs.

Au début des années 90, Twombly a utilisé des copieurs spécialisés pour élargir ses images polaroids sur du papier mat, en résultent de subtiles distorsions qui se rapprochent des qualités intemporelles de ses peintures et sculptures avec leurs allusions historiques et littéraires.

Lorsque Yvon Lambert appelle Roland Barthes dans la seconde partie des années 1970 pour lui parler de Cy Twombly, l’accueil est réticent. L’auteur des Fragments d’un discours amoureux ne veut plus répondre à des commandes et ferme les portes. Mais le galeriste, encore situé rue de L’Échaudé, insiste. Et il fait bien.

Barthes, imprégné de culture gréco-latine, fasciné par l’acte d’écriture (au point de pratiquer lui-même des écritures imaginaires), semble trouver son artiste en la personne de Twombly. Il transforme notre regard et nourrit à jamais notre approche de l’artiste américain installé en Italie.

Numéro en couleur consacré à Cy Twombly
– Thierry Groeb, sur Twombly et l’Orient
– David Baum, « Réflexions sur Twombly et Narcisse »
– Yve-Alain Bois, « « Der liebe got steckt im detail ». LireTwombly »
– Francesco Stocchi, sur les dessins d’enfants
– Bernard Frizot, sur les photos de Twombly
– Portfolio

Sous la direction de Jonas Storsve, ce magnifique catalogue retrace l’étonnant parcours et l’œuvre de Cy Twombly, de ses premiers travaux marqués par les arts primitifs, le graffiti et l’écriture, jusqu’à ses dernières peintures monumentales. Des témoignages et documents inédits soulignent la personnalité hors du commun de l’artiste. Son œuvre synthétise une richesse d’expériences rare, avec de multiples pérégrinations entre pays et cultures, et des lectures incessantes.

Le livre fait une part belle à l’iconographie avec plus de trois cents illustrations dont certaines inédites (peintures, dessins, sculptures, photographies).

Une chronologie originale vient compléter ce beau-livre, émaillée de scènes de vie de Cy Twombly, brillamment racontées par Nicola del Roscio. Ce livre aux voix polyphoniques permet d’approcher non seulement l’artiste mais aussi l’homme.

4ème de couverture
« Cy Twombly, écrit Nicola Del Roscio, proche collaborateur de l’artiste, eut la chance de vivre sur les deux rives de l’Atlantique, et encore plus au bord de la Méditerranée. Cela lui permit non seulement d’être un artiste américain et européen mais aussi de recevoir un don très rare : la capacité de constamment renouveler son art de manière créative jusqu’à la fin de sa vie. »