Extrait de la préface à la deuxième édition :

Dans cette nouvelle édition du Dictionnaire freudien il importait d’abord de corriger les inévitables erreurs, artefacts et fautes d’impression, de mettre à jour les références des nouveaux volumes parus aux OCF. Il fallait aussi, prenant du recul, réévaluer l’ensemble en appréciant ce qui devait être amélioré : refondre certains textes, introduire des définitions qui, pour diverses raisons, s’étaient trouvées écartées.

Cinq articles sont refondus : « Construction-reconstruction », « Investissements », « Névrose obsessionnelle », « Paranoïa », « Sublimation ». Deux ont été remplacés : « Inconscient » par « Inconscient, préconscient, conscient », et « Motricité-motilité » par « Motilité, motricité, décharge motrice ». Neuf sont ajoutés : « Animisme », « Biologie », « Civilisation et société », « Croyance, religion », « Détresses », « Inquiétante étrangeté », « Principe de constance », « Psychanalyse appliquée », « Réaction thérapeutique négative ».

« Dictionnaire freudien » parce que, de même que l’inconscient est une découverte de Freud, la psy­chanalyse est sa création. Tous les concepts qui s’y rencontrent sont, de fait, des concepts freudiens, seraient-ils récents.
D’usage aisé pour l’analyste comme pour l’étudiant, voire le lecteur curieux, ce dictionnaire est un outil universel, utilisable tant pour des tâches aussi simples que de retrouver une référence de Freud, que complexes (préparer un livre sur l’un de ses concepts). C’est pourquoi les différentes parties de chaque article (la définition proprement dite ; une mise en situation historique, linguistique et culturelle ; le suivi de la notion dans le texte freudien ; les questions et enjeux qu’elle peut susciter) sont immédiatement repérables par leurs présentations distinctes. Les passages des textes de Freud évoqués (et bien évidemment les citations) sont référés en notes, avec précision, leurs paginations données dans l’édition française « commune », dans les Œuvres complètes de Freud en français et dans le texte allemand des Gesammelte Werke.
En reprenant les évolutions dans la pensée freudienne des notions et des concepts, à travers plus de cent entrées, ce dictionnaire offre une occasion de redécouvrir la pensée de Freud — et aussi, au gré de chacun et pour lui-même, de la réinventer.

« Dictionnaire freudien » parce que, de même que l’inconscient est une découverte de Freud, la psychanalyse est sa création : ainsi, tous les concepts qui s’y rencontrent sont, de fait, des concepts freudiens ; ils s’y fondent et s’en inspirent, fussent-ils d’apparition récente.
« Être un outil » est la raison de ce dictionnaire ; un outil « universel » — au sens où il peut y avoir une clef ou une pince « universelle » — utilisable pour des tâches aussi simples que de retrouver une référence de Freud, aussi complexes que de préparer un livre qui en appelle à tel et tel de ses concepts; d’usage aisé pour l’analyste expérimenté comme pour l’étudiant débutant, voir le lecteur curieux. C’est pourquoi les différentes parties de chaque article (la définition proprement dite ; une mise en situation historique, linguistique et culturelle ; le suivi attentif de la notion dans le texte freudien ; les questions et enjeux qu’elle peut susciter) sont immédiatement repérables par leurs présentations distinctes. Les passages des textes de Freud évoqués (et bien évidemment les citations) sont référés en notes, avec précision, leurs paginations données dans l’édition française « commune », dans les Œuvres complètes de Freud en français, et dans le texte allemand des Gesammelte Werke — avec la volonté de fournir à l’usager du dictionnaire des repères clairs et précis.
Le corpus freudien est extraordinairement riche ; il est surtout évolutif, fait de remises en questions et d’incertitudes avouées, de repentirs et d’intuitions, de corrections soudaines ou graduelles des assertions premières, d’élans inspirés porteurs de conceptions inattendues pouvant parfois, aujourd’hui encore, paraître confondantes. Reprenant pas à pas ce corpus, de notion en concept, ce dictionnaire offre une occasion de redécouvrir la pensée de Freud — voire, au gré de chacun et pour lui-même, de la réinventer.