Outre 900 entrées définissant concepts et notions, ce dictionnaire présente les biographies des principaux psychanalystes, leurs œuvres essentielles, les pays où la psychanalyse s’est développée, ses institutions, les événements marquants de son histoire. Au total, plus de 1500 entrées rédigées par 460 auteurs. Plus qu’un outil de travail spécialisé, cet ouvrage est un instrument de référence sur tout ce qui touche à la psychanalyse depuis ses origines. De conception internationale, le dictionnaire offre un vaste panorama de la psychanalyse, de ses acteurs et de ses problématiques les plus actuelles.

Qui était vraiment Sigmund Freud ?

Dans cet ouvrage, Alain de Mijolla retrace l’histoire du fondateur de la psychanalyse comme on feuillette un album de photos de famille. Par touches, il nous guide à travers l’enfance et l’adolescence de Freud, son auto-analyse, son judaïsme, la guerre… Il éclaire ses relations avec les grands penseurs de son temps : Charcot, Jung…
Et à travers ce récit, c’est l’histoire de la psychanalyse qui se fait jour : naissance, fondements, réception, évolutions… Car Alain de Mijolla le montre bien : raconter la vie de Freud c’est aussi comprendre que la recherche entreprise par Freud pour reconstruire son passé est celle qui a donné progressivement naissance à la psychanalyse que nous connaissons aujourd’hui.
Fragments après fragments, Alain de Mijolla dépeint le portrait d’un homme toujours en mouvement, dont la pensée continue à inspirer profondément les réflexions et les pratiques contemporaines. Le portrait de Freud, vivant.
« Freud, qui a vécu une vie passionnante et que je ne cesse d’admirer, n’est pas une idole à laquelle on ne peut pas toucher. Il est surtout exemplaire par sa démarche, certes bien sinueuse mais, si elle avait été toute droite, il eût été considéré, à raison, comme un dangereux paranoïaque. »