Pierre-Brice Lebrun traque ici sans merci les légendes qui entourent macaronis, cannellonis, farfalle et autres lasagnes : Marco Polo les a-t-il réellement ramenés de Chine ? les Italiens ont-ils inventé la sauce tomate ? existe-t-il vraiment dans le Tessin un arbre magique sur lequel poussent les spaghettis ? Les carbonara doivent-elles leur nom aux charbonniers, aux carabiniers ou au poivre dont on doit les saupoudrer ? et la sauce all’arrabbiata : est-elle aussi enragée qu’on veut bien nous le faire croire ?

L’auteur répond ici, preuves à l’appui, à ces questions fondamentales.
Il fait voyager le lecteur de Pékin à Venise, de Babylone à Cordoue, de la Toscane au Pérou et de la Sicile à la Belgique, en évoquant les Miracoli de son grand-père, la pastaschutta du Luxembourg et les vermicelles de la Mésopotamie.
Il livre aussi une soixantaine de ses recettes préférées, de pâtes et de sauces pour les accompagner. Il explique la cuisson, la spadellata, et enseigne comment transformer la farine en tagliatelles : si ce livre donne envie de manger des pâtes, il donne aussi envie d’en fabriquer, d’en inventer, d’en découvrir tous les jours de nouvelles …

Chroniqueur gastronomique et journaliste voyageur, auteur de livres gourmands et de récits de voyage, Pierre-Brice Lebrun mange, goûte, boit, déguste, croque, grignote, teste et savoure toute la journée, consciencieusement.
Quand il rentre chez lui, c’est de pâtes qu’il rêve, de pâtes toutes simples, au beurre, mais le naturel reprend vite le dessus et il lui faut sans cesse les améliorer, les accommoder, les apprêter, les assaisonner, les parfumer…