Nous sommes particulièrement heureux de vous annoncer que l’une des oeuvres exposées à la galerie récemment a désormais intégré les collections permanentes de la prestigieuse Maison Européenne de la Photographie. Il s’agit d’une oeuvre exceptionnelle du maître Ralph Gibson issue de sa série « Vertical Horizon » (tirage pigmentaire sur papier Hahnemühle, 112x82cm, édition 8 exemplaires originaux, 2016). 

Une monographie de référence sur l’artiste !

Des remarquables brous de noix sur papier des années 1947-1950 qui fondent la démarche abstraite de Soulages et ont assuré sa reconnaissance internationale immédiate, aux étonnantes toiles « outrenoires », depuis leur surgissement soudain en 1979 jusqu’à leurs développements les plus récents, cette magnifique monographie offre une lecture renouvelée d’un artiste majeur.

Descriptif

À l’occasion du 90e anniversaire de Pierre Soulages, le Centre Pompidou a proposé une vaste rétrospective de son œuvre picturale de 1946 jusqu’à aujourd’hui : plus de 60 années d’une démarche profondément cohérente et pourtant en constant renouvellement.

Le livre donne à des auteurs prestigieux comme Hans Belting, Yve-Alain Bois, Serge Guilbaut ou Hans-Ulrich Obrist, ainsi qu’à une pléiade de jeunes historiens d’art français, l’occasion d’études inédites sur différents aspects de l’œuvre. Comprenant également une chronologie richement documentée, qui puise notamment dans des archives inédites, l’ouvrage constitue une somme de référence sur Soulages.

Cette 3ème édition corrigée et actualisée est composée de 16 articles courts et synthétiques définissant les grands concepts de la psychologie clinique psychanalytique.

L’inconscient. Les pulsions. Le rêve. La projection. L’identification. Les fantasmes. Les mécanismes de défense. L’infantile. Le narcissisme. Le complexe d’Oedipe. La névrose. Les psychoses. Les états limites. La dépression. Le transfert. Le traumatisme.

Emblème de la psychanalyse, l’inconscient psychique est cette part cachée de nous-mêmes, rebelle à toute observation directe, qui ne se révèle qu’à travers ses effets au quotidien (rêves, actes manqués, symptômes). Freud en dégage les lois dans cet essai capital de 1915 qui annonce la future thématique du moi, du ça et du surmoi. Notre inconscient est-il seulement composé de ce que nous refoulons ? Quels rôles nos pulsions y jouent-elles ? Existe-t-il des sentiments, des émotions, des affects inconscients ? Pourquoi l’inconscient prend-il sans arrêt de nouvelles formes ?